Balsamite propriétés 

Qu’est-ce que la balsamite odorante ?

La balsamite de son nom scientifique Tanacetum balsamita, également connu sous le nom de « menthe coq » est une plante herbacée appartenant à la famille des Astéracées. Originaire du Caucase et de l’Asie, cette plante est très aromatique d’où le nom de balsamite odorante.
 
Elle est caractérisée par des feuilles ovales à bords crénelés et des fleurs groupées sur une tige dressée. Ses fleurs dégagent un parfum agréable proche de la menthe.
 
Riche en actif, la balsamite est plus prisée en phytothérapie ainsi que pour ses propriétés thérapeutiques.
Cette plante médicinale a des propriétés thérapeutiques abondantes et son utilisation à des résultats favorables.
Balsamite propriétés

Quels sont les propriétés de la balsamite ?

La balsamite est une plante riche en propriétés thérapeutiques même si souvent elle est mise de côté. C’est une plante énergétique, mais que l’on n’exploite point à sa juste valeur. Nous allons voir par la suite les diverses propriétés de la balsamite et que nous aurions ratées par ignorance et négligence.
La balsamite odorante est dotée des propriétés curatives contre les microbes (bactéries, virus, champignons.). Cette plante médicinale joue très bien son rôle d’antiseptique et carminatif. Par le biais de ses actifs, elle rééquilibre le métabolisme, apporte des bienfaits dépuratifs.
Pour multiple usage cette plante médicinale sécrète du baume qui renferme des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques utilisées par les phytothérapeutes dans le cas des douleurs et fatigues musculaires. Elle a également une vertu hépato protectrice, anti-oxydante et cicatrisante. Certaines femmes l’utilisent pour soulager des troubles liés à la menstruation. Pour les sportifs, elle représente un effet stimulant pour l’organisme dans le cadre d’une remise en forme.
Ses diverses propriétés sont vraiment très utiles dans le domaine de la guérison. La menthe coq est très efficace dans le traitement des troubles des appareils respiratoires grâce à ses propriétés antibactériennes et antivirales, elle est classée parmi les plantes médicinales expectorantes. Elle résout également des problèmes de l’appareil génital féminin lié à des difficultés hormonales. Elle traite les problèmes cutanés causés par des microbes. Une simple tisane soulage les douleurs de la tête.
Toute la partie de cette plante a des vertus intéressantes. N’étant pas un remède anodin, il ne faut pas dépasser les doses prescrites.

Quelles parties de la plante balsamite utilisées ?

L’emploi de la balsamite n’est pas très différent d’autre plante médicinale. La tisane de feuilles ou de sommité florale suite à une infusion dans l’eau est la plus fréquente, à la place de l’eau, des gens utilisent le vin. De la même manière, ces feuilles sèches peuvent se transformer en poudre et à boire sous forme de tisane. L’extraction d’huile dans les feuilles est aussi une pratique très courante pour l’obtention d’une huile essentielle. Pour ses propriétés de guérison contre l’infection cutanée, on écrase les feuilles pour avoir une pâte à appliquer sur la peau. Enfin, l’extraction des vertus essentielles de la balsamite par macération dans de l’alcool de la feuille jusqu’à la racine.
La balsamite odorante fait partie des produits de traitements capillaires, parce que grâce à une tisane de feuilles sèche qui revitalise, rafraîchit et donne un merveilleux parfum aux cuirs chevelus.
cultiver la balsamite

Comment cultiver la balsamite ?

Savoir cultiver le balsamite s’avère important pour une exploitation en masse. La balsamite pousse dans toutes les surfaces qui ne sont pas riches en argile ou trop humides. Il est préférable de la cultiver dans un sol composé de minéraux et des matières organiques en décomposition. Sous le soleil, elle fleurit très bien, l’ombre ne lui permettant pas de développer toutes ses propriétés.
 
Elle ne supporte pas une longue période sèche, pourtant résiste bien au froid. Le printemps est la meilleure saison pour mettre sous la terre les tiges avec des bourgeons en croissance. Lorsque le sol commence à se réchauffer, plantez les tiges en bourgeons d’une profondeur qui ne dépasse pas le 15 cm.
 
Les feuilles peuvent être cueillies durant le printemps, mais si l’on s’intéresse particulièrement aux fleurs, la cueillette se fera avec une attention particulière durant l’été. Aucun traitement particulier n’est utile pour la menthe coq. Il suffit tout simplement d’enlever les mauvaises herbes et d’arroser la plantation en cas de besoin. Si la multiplication de la plante est trop rapide, la coupe des excès est indispensable. La balsamite peut vivre plusieurs années, un renouvellement partiel doit se faire quand certaines parties du champ deviennent nues.
 
Il faut tout de même suivre de près l’augmentation de la surface couverte par la plante et effectuer une transplantation si c’est utile. Si on laisse pousser cette plante à son aise, sa hauteur est de 60 à 90 cm. Autre que la plantation par rhizome, la multiplication par semis est aussi praticable pour la menthe coq durant le mois de septembre à octobre, ou de février à juin. Dont la pratique est très simple, semez les graines sur un support enrichi de produits de décomposition, dans un bac.
Couvrez par une couche mince de compost sous la lumière.Placez le bac dans de l’eau dans un endroit chaud en voisinage de 20 °, le composte doit être légèrement humide. Transplanter les nouvelles plantes dans des pots avec des terres bien compostées et cultivez-les sur les champs quand elles atteignent 15 cm de hauteur, assez robuste, et les conditions sont favorables.
 

Labourez la terre de nouveau, remettre les plantes semées dans de bonnes conditions avant de les planter sur-le-champ au prochain printemps.

Peut- on utiliser la balsamite en cuisine ?

Les feuilles de la balsamite sont très utilisées en cuisine. Malgré son amertume, cette plante odorante permet de relever la saveur des salades.
 
En petite quantité, on s’en sert pour épicer la viande, le pot-au-feu, les petits pois, des œufs. Elle relève le goût des plats chauds et froids.
 

La balsamite fraîche s’utilise comme de la menthe, s’accorde avec la salade de fruits pour les becs sucrés, joue aussi le rôle d’assaisonnement pour les gâteaux.
Grâce à sa tonicité, la menthe coq peut être utilisée pour fabriquer des liqueurs.
Balsamite pour la cuisine