Comment surmonter les angoisses ?


Des sueurs qui ruissellent le front sans raisons valables, des peurs qui s’installent, une perte de contrôle, un sentiment de devenir fou… ce sont toutes des formes d’apparition de l’angoisse. Et croyez-le ou non, cette peur intense et incontrôlée peut devenir un vrai obstacle dans la vie. Il s’agit en quelque sorte d’une expérience psychosomatique qui touche une grande part de la population mondiale, tous âges confondus, sans distinction de sexe. Mais lorsque le trouble s’installe au point d’accaparer totalement votre corps et votre esprit, il faut agir vite avant que la situation ne s’aggrave. 
PlantaCalme
15,93 €
(-31,01%) 10,99 €

Crise d’angoisses, de quoi s’agit-il ? 

Par définition l'angoisse est une émotion normale pour les humains. Il s’agit en quelque sorte d’un processus adaptatif. C’est tout à fait normal alors de ressentir cette peur intense à un certain moment. Ce processus nous rend plus attentifs face à certaines situations pour réagir ensuite à notre environnement. Mais cette émotion peut se transformer en pathologie lorsqu’elle s’installe. 
C’est à ce stade que l’on la considère comme une crise d’angoisse aiguë, également appelée attaque de panique. Elle se traduit ici par un état d’hyperactivité face à certaines situations, ce qui nous rend plus réactifs. Chez une personne qui souffre de crises d’angoisses, l’anxiété devient envahissante et n’aide plus à s’adapter. L’hyperexcitation devient ainsi incontrôlable. 
Si les angoisses sont considérées comme une symptomatique, elles sont réversibles en dépit du fait qu’elles peuvent se montrer graves parfois. Ce qui signifie qu’il est tout à fait possible de les faire disparaître à certaines conditions. Mais il faut savoir que lutter contre les angoisses est un travail de longue haleine, surtout quand elles sont déjà à un stade avancé. Il faut également s’y prendre de manière rigoureuse afin de vous aider à vous libérer petit à petit. 

Quelles sont les principales causes des crises d’angoisses ? 

La crise d’angoisse survient surtout chez des patients à terrain anxieux, c’est-à-dire face des situations déconcertantes. Cependant, elle peut également faire surface de façon brutale. Dans certains cas, un sujet fait des crises d’angoisses sans cause particulière. Il est également possible qu’elle soit associée à l’agoraphobie, notamment la peur des espaces vides ou autres phobies. Ici, la crise se montre avec l’anticipation angoissante. Ainsi, le patient ne pourra être secouru. 
Les crises d’angoisses sont en règle générale associées à une peur incontrôlable de mourir, tandis que chez certains sujets, elles sont associées à la crainte de perdre le contrôle ou la peur de devenir fou. Lorsqu’une personne est en proie à l’angoisse, il est impossible de la raisonner pendant quelques minutes, voire plusieurs heures, pour ceux qui sont déjà à un stade avancé. 
 
Quoi qu’il en soit, les études ont montré que le trouble touche plus la population féminine que la population masculine. Il commence généralement chez les sujets jeunes dans l’intervalle d’âges 25 à 44 ans. 
Dans la plupart des cas, les crises d’angoisses vont de pair avec un autre trouble mental, qui est la dépression. Par ailleurs, la consommation des produits excitants à savoir le café, le tabac, la cocaïne peut favoriser les crises d’angoisses. Ici, elles peuvent également être associées à une phobie. 
Comment vaincre les angoisses

Comment savoir si l’on souffre de crises d’angoisses ? 

L’apparition de la crise d’angoisse se fait généralement de manière brutale, suivie le plus souvent d’une montée rapide. Elle apparaît d’abord en moins de 10 minutes, puis opère une décroissance progressive. Cependant, les crises peuvent durer plusieurs heures, allant de 2 à 3 heures. Dans ce cas, les crises deviennent une attaque de panique. Dans le cas où elle s’éternise et se répète, on la considère comme un trouble panique.
Les symptômes de ce trouble mental peuvent être multiples. Il y a d’abord les manifestations physiques qui se caractérisent par une accélération du rythme cardiaque, notamment des palpitations, de la tachycardie, de la pâleur, ou encore des tremblements. Lorsque les angoisses commencent à prendre de l’ampleur, le sujet transpire excessivement, en proie à une sensation d’étouffement ou dans le pire des cas, d’étranglement. Les douleurs thoraciques, les nausées, les vomissements, ainsi que les vertiges sont également des symptômes des crises d’angoisses. 
Lorsque le trouble va plus loin, les signes comportementaux commenceront à apparaître. Ainsi, le sujet peut afficher une prostration, une agitation sans but ou même une déambulation. En ce qui concerne les manifestations cognitives, la peur déraisonnée, la sensation de mort imminente, les sensations catastrophistes sont inhérentes aux crises d’angoisses. 
 

Comment gérer les angoisses ?

Pour gérer les angoisses, sans devoir recourir à des approches médicamenteuses, vous pourrez agir sur le plan physique en même que l’émotionnel et le plan énergétique. Cela a pour but de réduire rapidement les effets physiques de l’angoisse. Pour commencer, faites une activité physique permettant de remuer votre corps. Le but est ici de vous fatiguer physiquement. Ainsi, tous les sports sont les bienvenus: la course à pied, la marche rapide, la gymnastique dynamique, la danse, ou encore le vélo.
Vous devez également apprendre à respirer correctement en évacuant le CO2 de et à respirer avec le ventre. Autrement dit, faites des relaxations. Mais il est surtout conseillé de vous tourner vers les autres. Vous n’avez pas besoin de leur parler de vos troubles. Il suffit parfois d’écouter et d’échanger sur des sujets banaux pour vous sentir mieux rapidement. 
Toutefois, si vous pensez que vous devez parler de votre trouble à quelqu’un, une personne ayant déjà surmonté des crises d’angoisses vous fournira sûrement un soutien émotionnel. Dans tous les cas, sachez que changer un peu vos routines vous aidera également à surmonter vos angoisses. Ainsi, sortez pendant un weekend pour une bouffée d’air frais, pour rompre un peu avec le quotidien vous serez également d’une grande aide. 
Aussi, on ne le répétera jamais assez, mais une bonne alimentation est importante non seulement pour être en forme physiquement, mais aussi pour être stable mentalement. Ainsi, assainissez votre alimentation. Pour cela l’apport en sucre est à diminuer, parce qu’il a tendance à vous affaiblir. Apprenez à vous faire plaisir, à commencer par manger ce dont votre corps a réellement besoin. 

Comment lutter contre les angoisses ? 

Mais vous n’avez pas besoin d’attendre que vos crises d’angoisses soient déjà à un stade avancé pour agir. Il est possible en effet de réduire le risque d’être accaparé par des crises d’angoisses en prenant des mesures préventives qui ne sont pas difficiles. Vous devez dans un premier temps suivre correctement votre traitement, et ne jamais l’interrompre qu’en cas de préconisations de la part de votre médecin. 
Aussi, vous savez probablement déjà que les substances excitantes comme l’alcool, la drogue, les cocaïnes sont l’un des principaux facteurs des crises d’angoisses. Alors, évitez d’en consommer sous peine de favoriser le déclenchement des crises d’angoisses. 
Par ailleurs, on sait tous qu’il est quasiment impossible de rester à l’abri du stress à cause de notre mode de vie actuel. Toutefois, vous devez apprendre à bien le gérer, le stress étant un facteur déclenchant de ce trouble. Et pour bien gérer le stress, cela se joue dans votre façon de vous attaquer à votre vie de tous les jours. Ceci étant dit, il n’est pas encore trop pour adopter une hygiène de vie saine. Bonne alimentation, pratique régulière d' activités physiques, des sommeils réparateurs, etc. Voilà à quoi ressemble une bonne vie.