Curcuma bienfaits



Aussi appelé « safran de l’Inde », le curcuma est une plante vivace aux nombreux bienfaits d’un mètre de hauteur appartenant à la famille des Zingibéracées. Ayant un lien parenté avec le gingembre, il a même plus au moins l’apparence de celui-ci. Remplie de principaux actifs, cette plante est sollicitée pour plusieurs bienfaits et usages, mais c’est dans la cuisine qu’elle trouve surtout sa place. Voici un dossier complet sur cette plante.
Curcuma
41,60 €
(-64,00%) 14,98 €

Où se trouve la production de curcuma ?

Originaires de l’Asie du Sud, le Curcuma Longa, dans son autre appellation « safran des Indes » ou « safran Pays » est une épice largement utilisée dans les plats asiatiques. Cette plante est à tige courte, mais elle peut atteindre environ 100 cm, voire plus à l’âge adulte. Proche de son cousin bananier, l’arbuste possède des jolies feuilles lancéolées ainsi que d’un rhizome à la chair orangée.
Sa saveur est plus ou moins piquante, un peu poivrée légèrement amère, ce qui fait de lui un ingrédient par excellence pour les préparations culinaires. Et d’ailleurs, l’épice est très prisée en Asie et en Inde depuis plusieurs générations pour les bienfaits qu’elle apporte mais surtout pour parfumer délicieusement le riz, les légumes, etc. Aujourd’hui, la demande accrue des consommateurs explique l’essor considérable de la plantation du curcuma. Au fait, sa production mondiale est d’environ 800 000 tonnes par an. Si l’Inde est le premier producteur de l’épice en recouvrant près de 75 % des demandes à l’international, il faut savoir que certains pays comme Bengladesh et Pakistan s’y mettent également.
Pour la bonne raison que la plante n’est pas des plus difficiles à faire vivre, la production du curcuma s’étale aujourd’hui dans plusieurs pays asiatiques comme la Chine, le Japon, l’Indonésie, le Taiwan, etc. Savez-vous que la production du curcuma s’étale désormais jusqu’en Afrique ? Avec les demandes croissantes des utilisateurs, il faut que la production soit optimisée.

Comment cultiver le curcuma ?

Comment indiqué, la plantation du curcuma ne relève pas l’impossible. Le fait qu’il ne demande pas des conditions climatiques spécifiques ou une nature de sol en particulier lui permet d’être facile à cultiver. Ainsi, si vous souhaitez ne plus acheter cette épice pour la préparation de vos plats, vous pourrez profiter des bienfaits de cette plante en la cultivant dans votre jardin potager. D’ailleurs, elle se plante aussi bien en plante d’intérieur qu’extérieur. Toutefois, il est bon de préciser que le gel à -15 degrés n’est pas favorable pour sa plantation.
Si vous avez un sol profond, riche ou léger, ce serait parfait bien que la plante ne craigne pas des types de sols difficiles. La période idéale pour se mettre dans sa plantation se trouve entre avril-mai en extérieur tandis que la plante d’intérieur sera idéalement mise en terre dès février. Pour la plantation en extérieur, notamment dans le jardin, il suffit d’enfouir à 5 à 6 cm son rhizome, de préférence dans un sol frais et humide. Pour la plantation en intérieur, c’est-à-dire en pot, il serait mieux de mettre une couche de billes d’argile. Pendant la saison de végétation, vous devez vous assurer à ce que le sol soit toujours humide.
En ce qui concerne la multiplication de la plante, elle se fait par division pendant la saison printanière. Pour ce faire, vous fractionnerez les bouts de rhizomes que vous avez conservés à l’automne. Ceux-ci devraient avoir au moins un bourgeon. Il est recommandé d’attendre d’abord sur les plaies se sèchent avant de les mettre en terre, dans un terreau ayant une profondeur de 3 à 4 cm de profondeur. Pour votre information, il faut environ 3 ans pour la plante pour fleurir.

L’utilisation du curcuma dans la cuisine

En plus de multiples bienfaits de cette plante, l’utilisation du curcuma en cuisine est très courante. De par sa ressemblance avec le gingembre, il peut s’utiliser comme celui-ci. C’est une épice que les Asiatiques et les Indiens raffolent. Depuis quelques années maintenant, sa réputation a fait son écho en Europe. Alors, vous pourrez l’utiliser pour pimenter vos plats salés et leur procurer des goûts uniques. Utilisé sous forme de poudre, il est parfait pour la composition des colombos, des currys faits maison, des masalas et bien d’autres. On adore également cette épice pour parfumer les légumes comme les choux-fleurs, les pommes de terre, etc.  Toutefois, il est tout à fait possible d’utiliser le curcuma dans les plats sucrés. Cela peut paraître bizarre si vous ne l’avez jamais essayé, mais des desserts sucrés parfumés de curcuma existent bel et bien. Et franchement, on s’en régale. Avec sa saveur d’une douceur inégalée, il va de pair avec des encas sucrés. Si vous souhaitez préparer des desserts pas comme les autres pour surprendre vos hôtes, ajoutez quelques poudres de curcuma dans votre salade d’agrumes faits maisons. Mais il n’y a pas que cela ! Le duo curcuma-ananas fait également sensation, au même titre que curcuma-mangue ou papaye. En tout cas, cette épice au milles bienfaits, jouit d’une réputation particulière grâce à son pouvoir de donner un coup de pep’s aux boissons fraîches. Cocktails de fruits, Smoothie, etc. Osez tester plusieurs associations pour marquer le coup. Pour ce qui est du curcuma utilisé pour colorer les aliments, c’est déjà bien commun. Ce colorant alimentaire naturel est sans dangers pour vous.
Curcuma bienfaits

L'histoire du curcuma

 
Si l’on doit parler d’histoire, il est déjà abordé que le curcuma trouverait ses origines en Asie du Sud Est à une époque franchement lointaine. Au fait, il est répandu dans le continent asiatique depuis plusieurs générations, voire même depuis l’Antiquité. Et d’ailleurs, l’épice tient une place particulièrement importante dans la vie sociale et culturelle du sous-continent indien. Pour L’Inde et plusieurs pays asiatiques, cette épice est un vrai enjeu économique.
Force est de constater que cette plante est fréquemment abordée dans la littérature en sanskrit, l’ouvrage de Li Shizhen. En ce qui concerne sa réputation en occident, elle est plus ou moins récente. Toutefois, l’épice est également très présent dans le quotidien des Occidentaux depuis l’Antiquité. En Polynésie française et sur l’île de la Réunion, son introduction a été faire au milieu du XIX ème siècle par Joseph Hubert. À l’heure actuelle, des plats contenant du curcuma sont servis dans la plupart des restaurants de prestige en France.
Son utilisation dans l’art culinaire est très multiple, car il peut se servir de colorant et conservateur alimentaires. Mais son usage est dorénavant très courant dans le domaine cosmétique pour les bienfaits quelle apporte.
 

Les différentes sortes de curcuma


De très nombreuses variétés de curcuma existent. Il y a d’abord les variétés sauvages, puis d’autres espèces génétiquement améliorées sont cultivées et consommées. Comme toutes les plantes de ce genre, de multiples espèces existent et sont à distinguer pour savoir laquelle consommer et cultiver. Et d’ailleurs, chaque variété possède ses propres bienfaits et avantages. À l’heure qu’il est, on estime environ 130 espèces de curcuma recensées à travers le monde. Cependant, les plus connus sont le curcuma longa, le domestica, le xanthorrhiza et l’aromatica.
Toutefois, il y a deux espèces particulièrement célèbres dans le domaine culinaire. Il s’agit de la variété de Longa qui est la plus consommée, soit sous sa forme brute, soit sous sa fourme rhizome. Ses usages sont dans la cuisine, mais aussi dans la beauté, le textile et le bien-être en général.
La seconde espèce très connue est le xanthorrhiza. Particulièrement convoité pour son utilisation culinaire, il est parfait pour parfumer les fécules grâce à sa nature fine.