acide hyaluronique levre

Tout savoir sur l’acide hyaluronique pour levre

Sous l’effet du temps, les levres commencent à s’amincir et perdre son apparence de la jeunesse. Les levres deviennent notamment moins pulpeuses. De plus, elles commencent à se déshydrater et des ridules vont apparaître laissant au passage des marques inesthétiques. D’autres facteurs externes vont d’ailleurs accélérer ce processus de vieillissement comme le soleil ou le tabagisme. Heureusement, il ne s’agit pas d’une fatalité puisque l’injection d’acide hyaluronique constitue une solution afin de remédier à la situation. Son avantage ? Elle est accomplie sans chirurgie. Découvrez toutes les informations à savoir sur l’injection à l’acide hyaluronique levre.

acide hyaluronique levre

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule que l’organisme produit tous les jours. Selon les estimations, le corps humain produit environ 5 grammes d’acide hyaluronique au quotidien. Cependant, la production est altérée avec le temps. De ce fait, il n’est plus possible d’hydrater en profondeur le tissu cutané d’où l’arrivée des signes de vieillesse telle que l’apparition de peau sèche et des rides.

En injectant le produit de synthèse sur les levres, le niveau d’eau augmente et l’organe gagnera en volume. Son autre rôle est de retenir l’eau dans le tissu cutané. Pour disposer de l’hyaluronate artificielle, les scientifiques ont recouru à la biotechnologie. Et vous saurez qu’en termes d’aspect, la substance est présentée sous la forme d’un gel.

Il est bon de savoir que l’hyaluronate n’agit pas seul en vue de garantir la santé de la peau. Une protéine appelée collagène a également son importance puisque c’est elle qui donne sa fermeté à la peau. Tout comme l’hyaluronane, le collagène est aussi présent dans l’organisme (sous la peau, les os ainsi que le cartilage). Pour que le collagène puisse réaliser son travail, il doit être nourri et hydraté à l’aide de l’acide hyaluronique.

Pour compenser la quantité de collagène manquante de l’organisme, il est encore possible d’utiliser ce que l’on appelle le collagène marin extrait à partir de poissons tels que le saumon ou la morue. Concrètement, le collagène marin et l’acide hyaluronique sont donc interdépendants l’un de l’autre.

À quel moment recourir à l’injection ?

Plusieurs techniques permettent d’apporter du collagène et acide hyaluronique à l’organisme. Mentionnons la prise de complément alimentaire à base de collagène marin ou d’une injection. Certains individus modifient quant à eux leur alimentation quotidienne pour augmenter la teneur de l’acide hyaluronique et le collagène.

injection acide hyaluronique pour les levres


À titre informatif, les nourritures riches en magnésium contiennent une proportion importante d’acide hyaluronique comme les graines de tournesol ou les légumineuses. De son côté, la formation de collagène est favorisée par les aliments riches en vitamine C comme les fruits rouges et les agrumes.
Cela dit, la consommation de nourriture et une bonne hydratation à l’eau n’offrent pas un traitement spécifique pour les levres. En effet, ces derniers réclament une quantité précise de collagène marin et d’acide hyaluronique de manière ponctuelle, car ils sont biodégradables. Cela signifie tout simplement qu’ils vont se résorber à l’intérieur de l’organisme après un certain délai d’où le besoin de recommencer la piqûre après quelque temps.

Un individu peut utiliser l’acide hyaluronique et le collagène marin artificiel dès qu’il aperçoit que sa peau est moins élastique qu’auparavant. En principe, les changements interviendront dès l’âge de 30 ans. Ici, les produits de synthèse serviront alors en tant que moyen de prévention. Vous pouvez aussi réaliser l’infiltration à l’âge de 40 ans quand les rides s’installent sur le visage.

Quels sont les prérequis avant l’injection ?

Avant d’injecter le produit, une consultation préalable est réalisée auprès du chirurgien esthétique ou d’un médecin spécialiste. À noter que ce dernier doit détenir un diplôme universitaire correspondant à ce domaine pour accomplir l’acte. La consultation est composée de deux parties à savoir l’examen médical et une phase de discussion avec le patient. C’est au moment des échanges que le médecin expliquera les éventuels effets secondaires de l’injection. Il profitera aussi de cette occasion pour éliminer les contre-indications.
L’information à savoir est que l’utilisation d’acide hyaluronique sur la levre est interdite pendant la grossesse et durant la période d’allaitement. On demandera aussi si vous étiez allergique ou non à des produits anesthésiants. L’expert repère aussi les points qui devront recevoir les piqûres sur les levres. À la fin de la consultation, un rendez-vous sera défini pour effectuer l’injection.

Comment se passe l’injection ?

Le jour J, le chirurgien esthétique injectera d’abord des substances anesthésiantes sur vos levres. Il est par exemple possible d’évoquer la lidocaïne. Dans d’autres cas, les professionnels utilisent des crèmes anesthésiantes pour les levres. Tout dépendra néanmoins du niveau de sensibilité du patient. Vous saurez aussi que les seringues qui servent à l’injection du produit se composent d’ores et déjà d’une anesthésie locale. L’injection d’acide hyaluronique est donc sans douleur. Et elle dure près d’une vingtaine de minutes.

Le produit est introduit dans les levres à l’aide d’une aiguille ultra fine dès que le patient ait adopté une position demi-assise pour estimer au mieux le volume de son visage. Les spécialistes du secteur peuvent encore employer un micro canules pour remplacer les aiguilles.


En moyenne, il est nécessaire de piquer entre 3 et 4 zones par levre. Il y a toutefois des piqûres qui vont jusqu’à 12. À titre estimatif, une seringue assurera près de 7 injections grâce à son contenu. Les levres seront par la suite remuées pour que le composant de remplissage atteigne chaque partie de l’organe.

comment se déroule l'injection d'acide hyaluronique dans les levres

Que faut-il savoir durant et après l’injection ?

Durant l’insertion d’acide hyaluronique dans les levres, il est nécessaire de calculer avec précision la dose à administrer au patient, car dans le cas contraire, les levres pourraient montrer un effet bec de canard. Un excès de la substance pourrait également modifier la mobilité de l’ourlet et les contours des levres. Les points à piquer devront encore être précis pour réduire au maximum les complications (petites bosses, allergies...).

Après la piqure, il est inutile de récupérer contrairement à la chirurgie ou le peeling. Par contre, évitez les efforts physiques et les massages faciaux. L’explication est que la substance pourrait se déplacer au niveau du visage grâce à l’activation de la circulation sanguine. Côté résultat, les levres restent rajeunies et volumineuses pendant 6 et 12 mois. Après cette durée, on remarquera le tarissement de l’acide hyaluronique, vous devez alors recommencer l’opération.